Anima Yell!

Année : 2018

Par : Doga Kobo, Masako Satou, Fumihiko Shimo

Durée : 12 épisodes

PV

La jeune Kohane tombe sous le charme d’une performance de cheerleading vue par hasard, et décide de monter un club pour pratiquer ce sport. Elle découvre qu’Arima, une des filles qu’elle avait admiré dans la performance, va à son collège, et la harcèle pour qu’elle la rejoigne. Mais Arima a quitté son groupe dans des circonstances qui l’ont dégoûtée du cheerleading, et hésite beaucoup à se relancer.

Ultra basique anime de filles mignonnes qui font des trucs mignons dans leur club, que dire, quand la recette est réussie en général je craque. Comme son héroïne infatigable Kohane, l’anime déborde d’une énergie positive et d’un dynamisme auxquels il est difficile de résister. En plus, il y a plein de choses à apprécier : l’anime ne cède jamais à la tentation du fanservice facile, le sport est abordé de manière étonnamment saine et réaliste (ils prennent en compte le mental et les compétences des filles qu’elles soient débutantes ou confirmées pour les figures acrobatiques), les doubleuses font un boulot remarquable pour rendre leurs personnages uniques et attachants; elles savent rendre leurs répliques amusantes même quand l’écriture des gags n’est pas à la hauteur, l’animation est consistante de bout en bout, et les scènes de cheerleading remplissent parfaitement leur fonction de nous donner la pêche. Anima Yell! ne challenge absolument pas la formule exploitée, mais l’utilise intelligemment pour divertir et nous communiquer sa bonne humeur.

Ma note : 7/10

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s